Archives pour l'étiquette Logements collectifs

LE BOIS COQUET

C:UsersluluDocumentsVAUX_CENTRAL_lulu.pdf

LE BOIS COQUET

5 logements passifs et contemporains dans le Vexins Français

PROGRAMME:
LIEU:
DATE:
MOA:
PHASE:
BUDJET:
SURFACE:

Logements passifs et activité
Vaux-sur-Seine (78)
Juin 2015
CAUE 78 - Parc naturel régional du Vexins Français
Appel à idée «Architecture contemporaine vexinoise»
1,05 M
565 m2 SDP

VAUX_PLAN-SCHEMATIQUE_775px

Pour ce concours lancé par le parc régional du Vexin, nous avons proposé une opération de 5 logements passifs, entièrement conçus en structure bois.

Le terrain joue un rôle de connexion entre les activités urbaines de la rue et l’invitation aux loisirs et à la promenade le long du fleuve. Le projet tire parti de ces contrastes d’ambiances, d’échelles et de fonctions. Le bâtiment s’implante dans la continuité des maisons de l’avenue qu’il borde et s’adapte à l’échelle du bâti avoisinant. Il se compose de trois volumes que l’on distingue entre autre par leurs toitures respectives. Ce découpage en bandes permet tout en construisant 5  logements collectifs, de rythmer la façade sur rue, de rendre lisible le principe de murs de refends structuraux et de rester dans les échelles de proportions du contexte.

Afin de proposer une amorce de promenade vers les bords de Seine, la zone de parking bénéficie d’un aménagement paysager. Une signalétique dédiée à l’histoire de la commune et de l’Ile de Vaux l’agrémente en le rendant plus attractif et invite à ce qu’il devienne le point de départ de la découverte des bords de Seine. L’immeuble de logements comporte ainsi en rez-de-chaussée une surface de 55m² ayant pour vocation d’être partagée. Les habitants pourront l’occuper dans des fonctions aussi diverses que celle d’une crèche parentale ou d’un espace de co-working.

Avec G. Morice, architectes dplg

Vue perspective arrière sur le jardin
Vue perspective arrière sur le jardin
PLANS-100e_775px
Plans des niveaux
Coupe sur le dispositif de renouvellement de l'air et éclairage indirect
Coupe sur le dispositif de renouvellement de l'air et éclairage indirect
PERS_Lointaine_775px
Vue lointaine depuis la Seine
 

REINVENTER PARIS

Vue-Entrée-cons_new-hdr_775px

REINVENTER PARIS

21 logements + activités en construction bois

PROGRAMME:
LIEU:
DATE:
MOA:
PHASE:
BUDJET:
SURFACE:

21 logements + activités
Paris XIIIe
Juin 2015
Mairie de Paris
Consultation "Réinventer Paris"
4,25 M
Parcelle: 367 m2 -  SDP: 1598 m2

Notre réponse à l’appel à projet « Réinventer Paris » pour le site Edison dans le 13ème arrondissement près de la place d’Italie s’est structurée autour de trois axes d’innovations:

ORGANISATION:
Pour concevoir cet immeuble de 18 logements en accession, 3 studios duplex d’artistes et 2 locaux d’activités, une équipe multidisciplinaire s’est constituée en regroupant promoteurs, futurs usagers, sociologue, industriels et bureaux d’études. L’objectif original de l’appel d’offre organisé par la Mairie de Paris est de favoriser ce type d’opération rapide et enthousiasmante.

USAGES:
Le montage financier novateur a pour but de pérenniser l’activité artis­tique de la coopérative culturelle CLARA, d’installer le FONDS DE DOTATION GILLES CARON à Paris et de créer des studios d’artistes (en bail social). Le projet propose la mise en place d’espaces spécifiques de conception (type FabLab) ainsi que des espaces mutualisés en terrasse pouvant accueillir des évènements. Le local de la coopérative CLARA est polyvalent avec des surfaces d’ateliers modulables et un linéaire de vitrine divisible en « PopUp stores ».

TECHNIQUE:
Le bâtiment à basse consommation énergétique est conçu en utilisant le système LINEAZEN de caissons structuraux en bois lamellé croisé de hêtre (CLT). Ce procédé de construction induit un chantier sec, silencieux et rapide du fait du montage d’éléments préfabriqués permettant de minimiser les nuisances pour le consevatoire de musique municipal voisin. Une ventilation double flux naturelle permet, grâce à des cheminées de ventilation à récupération de chaleur passive disposées en toiture, une économie d’énergie et un confort intérieur important.

D’autre part, le radiateur électrique connecté innovant « Q.rad » produit par QARNOT COMPUTING, dont la source chaude est constituée de micro­processeurs informatiques est proposé aux acqué­reurs.

En termes de gestion de projet et d’échanges entre les différents intervenants, la maquette numérique (BIM) est l’outil qui permet un gain de précision et de temps conséquent pour la conception du projet.

En densifiant la parcelle au maximum de sa capacité autorisée, le bâtiment s’insère dans le tissu hétéroclite du quartier avec une écriture de façade sobre, un revêtement métallique lumineux et sérigraphié d’une reproduction d’un cliché célèbre du photographe Gilles Caron.

EQUIPE:

Gaspard Saint-Macary, GSMA, architecte mandataire; G. Morice, architecte

DS IMMO et SULLY PROMOTION, promotion immobilière

SENS PRATIQUE, urbanistes et sociologues

CLARA, coopérative Culturelle

FONDS DOTATION GILLES CARON, fondation artistique

LINEAZEN, industriel

MAYA, bureau d’étude thermique et fluide

GINKO INGENIERIE, bureau d’étude environnemental

Vue du chantier en phase de montage des panneaux CLT
Vue du chantier en phase de montage des panneaux CLT
Vue du pignon sérigraphié
Vue du pignon sérigraphié
Élévation côté conservatoire et coupe transversale
Élévation côté conservatoire
Vue de l'entrée de l'immeuble
Vue de l'entrée de l'immeuble
Élévation sur le rue Edison et coupe longitudinale
Élévation sur le rue Edison et coupe longitudinale
Vue de la toiture partagée
Vue de la toiture partagée